Olivier-Marc Nadel

Aprés avoir enseigné le dessin et la gravure, j’enseigne aujourd’hui l’illustration à la H.E.A.R.(haute école des arts du Rhin), au sein de l’atelier de didactique visuelle.

C’est quoi, au juste, la didactique visuelle ?

Transmettre

Transmettre et partager mes expériences par l’enseignement m’est vite apparu indispensable
et complémentaire à ma pratique d’illustrateur. D’abord pour l’apport symétrique d’énergie, le renouveau, les transferts de technologies mais aussi les échanges pédagogiques animés et la nécessité de clarifier, hiérarchiser sa pensée pour mieux communiquer son univers.

Mes cours cherchent à déclencher, cultiver et mettre en forme un regard, une humeur et une sensibilité graphique au service du projet.

Cours

Sur un cursus de 5 ans qui les mène à un Master II, les étudiants vont aborder les problématiques de la médiation de l’information à travers des projets de plus en plus poussés et par des moyens variés (dessin, photo, vidéo, médias sociaux, etc.).
Les étapes demandées sont bien sûr celles du monde du travail :

Etapes

La documentation, les crayonnés, esquisses ou storyboards, les étapes de validation et la réalisation finale en fonction du cahier des charges.
J’insiste particulièrement sur le "point de vue" qui se cultive, se construit en même temps que la signature graphique.

Didactique visuelle

Drôle de bestiole que cette didactique ! A la fois vecteur communicant soucieux de comprendre et d’étayer son propos par l’expertise et la documentation et source inépuisable de découverte et d’étonnement, la didactique recouvre une infinité de champs d’applications, de points de vues et d’approches sensibles.
Transmettre une information dans un monde en marche, où, au sens Darwinien du terme, tout évolue et rien n’est pérenne, ce n’est pas donner une solution exemplaire ou bien définitive mais plutôt ouvrir l’esprit, inventer, forger un sens critique, sortir d’une pensée unique pour une pensée globale et foisonnante.
Loins des poncifs et des caricatures trés naïves l’assignant aux fameux « modes d’emplois » d’un groupe suédois célèbre pour son design minimaliste, la didactique visuelle propose des regards, des éclairages

Poncifs

et des mises en images capable d’expliquer ou de susciter curiosité
et émotion, questionnement et
prise de parole.
Quoi, à qui, comment ? C’est tout l’enjeu de la section qui croise contenus et objectifs, formes et techniques pour mieux tacher de « représenter ».
L’imaginaire y a sa part puisqu’il s’agit encore et toujours de peindre et dépeindre le monde.

---

L’atelier de Didactique visuelle, sous la houlette d’Olivier Poncer, porte également un programme de recherche transdisciplinaire soutenu par le Ministère de la culture (Direction générale de la création artistique) intitulé Didactique tangible. Ce programme implique des partenaires français et étrangers, il concerne l’étude des convergences et des interactions entre arts et sciences.